Troubles des conduites alimentaires

Les personnes souffrant de troubles des conduites alimentaires en viennent à faire reposer leur estime d’elles-mêmes presqu’exclusivement sur leur poids, leur apparence et leur capacité à contrôler ces derniers. Les insatisfactions et les préoccupations corporelles sont donc très présentes pour ces personnes. Le fonctionnement quotidien est compromis par ces préoccupations corporelles obsessives et les personnes souffrent, trop souvent, en silence.

 

Voici une description très sommaire de quelques troubles des conduites alimentaires visant à informer la population. Ces troubles sont complexes. Il est important de ne pas substituer ces informations à une rencontre médicale. Si vous avez un doute par rapport à vos comportements alimentaires et vous désirez pousser votre réflexion plus loin, nous vous invitons à visitez le site d'ANEB Québec et faire appel à un professionnel qualifié. 

Anorexie

L’anorexie n’est pas un caprice. C’est un trouble alimentaire qui cause beaucoup de souffrance. La personne souffrant d’anorexie présente de nombreuses restrictions alimentaires et se maintient à un poids significativement bas. Malgré son faible poids, elle a très peur de prendre du poids et de devenir grosse. Les préoccupations liées au poids et à la forme corporelle sont obsessives et omniprésentes. Certaines personnes atteintes d’anorexie nient la gravité des dangers associés à leur faible poids et la plupart de ces personnes s'isole, se replie sur soi et néglige les besoins physiologiques de leur corps. Contrairement à la croyance populaire, l'anorexie peut toucher aussi les garçons et les hommes.

Boulimie

La boulimie se caractérise par des épisodes d'excès alimentaires, accompagnés d’un sentiment de perte de contrôle, et suivis de comportements compensatoires (visant à contrôler les calories ingérées). Les personnes qui en souffrent ressentent régulièrement une grande honte liée aux comportements incontrôlables, ce qui, malheureusement, isole ces personnes et les freinent dans leur processus de guérison. Plusieurs de ces comportements ont des conséquences néfastes et dangereuses pour la santé de la personne.

Hyperphagie boulimique

L’hyperphagie boulimique (ou accès hyperphagiques, selon le DSM-5) implique des compulsions alimentaires sans comportement compensatoire. Les excès alimentaires sont souvent impulsifs et liés à une impression de perte de contrôle. Lors des excès ou compulsions alimentaires, des aliments « interdits » sont souvent privilégiés. Chez les personnes souffrant d’hyperphagie boulimique, un surpoids ou une obésité peut être présent et les excès sont souvent la conséquence des régimes amaigrissants et restrictifs. La présence d'un poids yo-yo est souvent observée.

Orthorexie

L’orthorexie, non encore reconnue officiellement comme trouble des conduites alimentaires par la communauté scientifique, est une forme d’obsession par rapport à la « bonne » alimentation. Les personnes souffrant d’orthorexie portent une attention particulière à la sélection d’aliments considérés « santé », elles évitent les aliments dits « mauvais » et sont très soucieuses face aux différentes étapes allant de la sélection des aliments à leur consommation. Ainsi, pour elles, la planification des repas, l’achat des aliments, leur préparation et leur consommation sont préoccupantes, voire obsessives, et occupent une bonne part de leur temps.

Bigorexie

La bigorexie ( aussi appelée dysmorphie musculaire), non encore reconnue officiellement comme trouble des conduites alimentaires par la communauté scientifique, se retrouve principalement chez les personnes très sportives et chez les hommes. Elle implique un désir obsessif de modifier son apparence et son corps à partir de l’entraînement physique. Des règles rigides quant au conditionnement physique, à l’alimentation et même, dans certains cas, à la prise de suppléments sont présentes. Malgré une musculature bien développée, les personnes souffrant de bigorexie se trouvent trop petites ou trop maigres.

Troubles des conduites alimentaires autrement spécifiés

Il arrive quelque fois qu’une personne présente plusieurs symptômes reliés à un trouble des conduites alimentaires, sans que les critères diagnostiques soient présents à 100 %. C’est lors de ces situations que nous pourrons dénoter la présence d’un trouble des conduites alimentaires autrement spécifié. Nous y retrouverons l'anorexie, la boulimie et l'hyperphagie atypiques, le trouble purgatif et la boulimie nocturne. La souffrance qui s'accompagne à ces troubles est tout aussi importante et mérite tout autant d’être adressée. Bon nombre de personnes aux prises avec un trouble des conduites alimentaires se retrouve dans cette catégorie.

Please reload

  • cliniqueimavi
  • cliniqueimavi

​© 2013-2019 Imavi